Le 16 et 17 Juillet 2013, la Faculté de Gestion et Economie de l’Université Tomas Bata à Zlín a organisé un séminaire sur «la gestion de cluster», à laquelle ont participé plusieurs experts tchèques et internationales de premier plan.

Le premier rapport sur «Cluster à l’excellence européenne – Expériences du Cluster Manager” a été présenté par Henry Pedros, FEMAC Cluster Manager. Il a partagé avec le public ses plus de quinze ans d’expérience dans la gestion du groupe catalan de machines agricoles. Il a expliqué l’origine de la grappe et son histoire, ses membres, son fonctionnement et ses sources de financement. Le fait que le FEMAC de cluster est un exemple de bonne pratique démontre aussi l’excellence en gestion avec Gold Label accordé par la Commission européenne en 2012. Un autre des invités importants et un expert dans le domaine de Zombori Zita, un membre de l’équipe pour les pôles d’excellence européens. Dans sa contribution analysé le système de cluster de l’accréditation en Hongrie. Il a souligné la nécessité de soutenir la création de partenariats qui conduisent à l’amélioration de la compétitivité de la Hongrie. Gerd Meier zu Kock, directeur de l’Institut de l’Innovation et de la Technologie à Berlin, a donné sa présentation lors de mercredi matin. La présentation sur le thème “Approche comparative ESCA et indicateurs” introduire un modèle pour l’évaluation des clusters, qui a souligné la nécessité d’une bonne gestion des clusters.

Lors des présentations du soir ont été faites par un expert en économie Petr Zahradnik, président de l’Association nationale des Cluster Břusková Nick et doyen de la Faculté d’Economie et de l’Administration, Drahomira Pavelková. Les discussions ont porté sur les propositions d’évaluer le potentiel de performance et l’excellence des clusters dans le contexte des politiques nationales et de la dispersion régionale se préparent actuellement à la Faculté d’économie et de certification administration accorder en vertu de l’Agence de la Technologie de la République tchèque, le programme d’OMEGA.

Le séminaire de deux jours a réuni 40 représentants de groupes, le public et le secteur académique.